Venez vivre votre vie à Paris
 
Le Forum ferme bientôt ses portes ! Rejoignez sur Between Heaven And Earth !

Partagez|

Un bateau m'emmene ? [PV P. Jared Campbell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Patrice A. Valenton


♥ Mister Banana Split ♥
♪ Modochoupinet




Messages : 98
Date d'inscription : 08/06/2011
Localisation : Paris - 20 ème



WHO I AM ?
RelationShip':
Humeur: Ca pourrait aller mieux...
Âge du personnage: 30 ans

MessageSujet: Un bateau m'emmene ? [PV P. Jared Campbell] Mer 8 Juin - 18:38




« Patrice A. Valenton & P. Jared Campbell »
Un bateau m'emmene ?


"L'amour est un petit bateau Qui s'en va, tout joyeux, sur l'onde, Voguant vers des pays nouveaux Au hasard de sa course vagabonde."

Sur un ponton, 17:40, Seine.

Il faisait beau, il faisait chaud une journée idéale pour se promener sur les rives de la Seine, non ? J'y étais allez aux rives, sur un ponton, mais pas pour me promener, pour rencontrer quelqu'un. Une personne chère à mes yeux, un grand ami qui venait de Bretagne rien que pour me voir ! Je l'attendais de pieds fermes !Et pour l'occasion, ce jour là j'étais habillé plus que décontracté. Un petit débardeur rouge moulant laissant apparaitre mes petites bosses d'abdominaux naissantes, un jean qui lui au contraire était assez classique et noir, et des chaussures "coq sportif" noires et blanches que j'aimais beaucoup porter.

Je m'asseyais au bord de l'eau, regardant les bateaux arrivés, puis repartir, j'aimais bien les voir galérer pour se garer sans toucher le voisin. C'était assez comique surtout quand on sait que les marins sont très colériques. Quelques heures passèrent j'attendais ce quelqu'un désespérément, je ne le voyait jamais venir, tanpis...

Je m'étais endormi sur le ponton, en attendant cet homme mais cet homme, n'est jamais venu... Peut-être que j'ai imaginer cet homme ? Peut-être que mon cerveau a inventé cette histoire et me l'a fait croire, l'humain est incompris de lui même. Des fois on peut faire des choses sans vraiment s'en apercevoir la preuve, ici, sur ce ponton où "j'attendais" quelqu'un. Les poissons et leurs vibrations dans l'eau me faisait faire des rêves doux. Mon corps était mal placé je sentais les planches de bois écartées chacune de 10 cm. Une planche, 10 cm de vide, une planche, 10 cm, etc... Ces planches me faisait rêver d'un pont en bois sur lequel j'étais entrain de marcher, ayant légèrement le vertige, je me rassure en fermant les yeux et surtout en ne regardant pas dessous. D'ailleurs dessous ? Qui avait-il dessous ? Du vide ? De l'eau ? Je ne voulais pas le savoir, mais la tentation fut si grande que j'ouvris les yeux, les baissa et ne vit plus rien, plus de pont, plus arbres, plus de corde, me voila à la merci de mon destin ! Je tombe dans le vide sans savoir ce qu'il va m'arriver. Puis je me réveille brusquement en poussant un cri de peur. Toutes les personnes autour de moi depuis 10 min et qui m'observaient, avaient eu la peur de leur vie ! J'ouvris les yeux et les gens me disaient quelque chose que je ne comprenais pas, étant encore dans les vapes j'attendais de reprendre mes esprits pour leur répondre.


♫♪ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ♫♪


Patrice Arnaud Valenton - Modochou'




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 164
Date d'inscription : 13/06/2011



MessageSujet: Re: Un bateau m'emmene ? [PV P. Jared Campbell] Mar 14 Juin - 20:19

Je dois avouer que j'étais loin d 'être en forme ces derniers temps. Il y a quelques jours, par un coup de fil qui m'annonçait le décès d'une amourette de vacances, on m'annonça aussi qu'il y a cinq ans plus tôt, je l'aurais mis en cloque. J'avais un mélange de sentiments de tristesse, de trahison et de peur. J'étais le seul parent proche de la petite et je ne sais absolument pas comment réagir. Je suis a la fois heureux de la voire, mais aussi perdu. Jamais je n'aurais penser de pouvoir être père, du moins tout de suite, ce n'est pas une question qui me traverse facilement l'esprit... Et voilà qu'aujourd'hui, je me trouvais avec une petite fille. Cela me faisait une responsabilité de plus, déjà que je ne suis moi même pas spécialement responsable, entre mes relations pas stable avec les filles, les histoires d'un soir que j'accumule, quand on y pense, cette nouvelle arrivés aller bouleverser ma vie. Je ne donne pratiquement plus signe de vie à ma petite amie, ni à mon amant qui fait battre mon coeur. Je venais de couper les ponts avec tous les gens qui m'entourent. Je finis par me décider de prendre l'aire, de me changer les idées et d'arrêter de penser avec ma bière en main, affalé sur le canapé. Je soupirais un bon coup, avant de finir ma boisson alcoolisé, que je pris le soin de jeter par la suite à la poubelle. J'enfilais ma veste avant de sortir de mon appartement. Sans savoir ou j'allais, j'attérie à la seine. Pour m'occuper l'esprit afin d'éviter de penses à mes petits problèmes, je prit quelques cailloux pou faire quelques ricochets. Bon, je dois reconnaître que je n'étais pas vraiment bon à ce petit jeu... De nature curieuse, je me retourna,is lorsque j'entendis un attroupement autour de quelque chose qui s'était passé. Je finis par me décider à voire ce qui se passé là-bas. Je me mis sur la pointe des pieds pour voire qui est à terre, ne voyant rien, je tournais mes talons jusqu'au moment où j'entends un cris, une voix familière. Je décidais de retourner vers la meute, en m'excusant, je passant devant. C'était Patrice, allongé.

" Hey ?! Patrice, tu m'entends? Comment tu te sens? Qu'es qui s'est passé?"

Je m'assis à ses côtés, après avoir demandé aux gens de partir, afin qu'il puisse respirer.
.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Patrice A. Valenton


♥ Mister Banana Split ♥
♪ Modochoupinet




Messages : 98
Date d'inscription : 08/06/2011
Localisation : Paris - 20 ème



WHO I AM ?
RelationShip':
Humeur: Ca pourrait aller mieux...
Âge du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: Un bateau m'emmene ? [PV P. Jared Campbell] Mar 14 Juin - 21:38

Je restais allongé n'arrivant pas à bouger, je voyais les gens un peu paniquer quand ils voyaient que je ne réagissais pas. Je n'arrivais pas à bouger ni mes bras ni mes jambes, je bougeais seulement ma tête. Une personne s'approcha de moi, je voyais son visage flou, n'arrivant pas à l'identifié. Il me demandait ce qu'il m'était arrivé, je n'arrivais pas à lui répondre. J'essayais de parler, j'avais tout oublier, où j'étais, qui j'étais et même comment j'étais arrivé ici. La seule chose que j'ai réussis à dire c'est ça...

"Où... Où je suis ?"

Mon coeur battait vite, le stresse montait, j'avais des sueurs froides. J'avais le coeur serré, comme si j'avais un poids de 100 kg sur la poitrine, ce n'était vraiment pas agréable, j'avais retrouvé les fonctions de mes bras, j'essayais d'enlever mon débardeur pour me décompresser de ce poids qui commençait vraiment à me faire mal, j'étouffais. Une personne, visiblement une personne qui s'y connaissait, voyant que j'essayais d'enlever mon débardeur compris tout de suite que j'avais une pression sur le poitrail. Il m'aida à enlever mon débardeur, j'étais à présent torse nu mais la pression continuait de progresser, il fallait absolument que je me vide de ce poids, je commençais vraiment à étouffais, la personne essayait de dissiper le monde qui affluait... Le poids était toujours présent j'essayais tant bien que mal de me libérer de ce poids en gesticulant comme un ver de terre... Je respirais à grosses bouffées, je ressentait mes jambes et j'avais retrouvé la mémoire. La personne me voyant reprendre mes esprits peu à peu, comprit qu'il n'avait plus rien à faire ici, il partit donc et laissa le jeune homme toujours prés de moi, seul.

Une personne que je n'avais jamais vu est venu vers moi, cette personne était une femme, elle était brune, jolie, avec de beaux yeux bleus, tout à fait mon genre, mais à ce moment là je ne pensais pas vraiment à draguer ou à me trouver quelqu'un à mettre dans mon lit. A ce moment là je me demandais ce qu'il m'était arrivé... Je me suis endormi, mais comment ? La jeune femme m'aida à me relever, les gens venaient tous me demander si j'allais bien. Je leur répondais que ca pouvait aller mieux.

Quand les personnes s'éloignaient une à une, la jeune femme également, je vis une tête bien connu de mon entourage, le jeune homme à coté de moi... Jared ! Je le pris dans mes bras, je tremblais encore de tout mon corps. Je ne comprenais plus vraiment, j'étais encore un peu dans les vapes. Je comptait sur Jared pour me soutenir car je ne tenais presque pas debout...



♫♪ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ♫♪


Patrice Arnaud Valenton - Modochou'




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 164
Date d'inscription : 13/06/2011



MessageSujet: Re: Un bateau m'emmene ? [PV P. Jared Campbell] Mer 15 Juin - 17:01

J'avais donc décidé de prendre l'aire, pour me changer les idées, au lieu de rester chez moins avec toutes mes questions auquel je n'avais absolument aucune réponse. Mais à vrais dire, ça ne m'empêcher pas vraiment de passé à ma fille encore inconnue, à mon ex qui ne m'a jamais dit la vérité et à mes sentiments confus. La bonne méthode pour oublier tout ça aurait étéde ramener une fille d'un bar ou d'une boîte de nuit dans mon lit, ou encore, tout simplement prendre mon télèphone et demandé à Lexie de venir me rejoindre à un endroit... Je dois avouer que j'étais prêt à le faire, à noyer mes problémes dans le sexe, mais lorsque j'entendis un attroupement, la curiosité me prit le dessus et sans vraiment réfléchir, je les rejoignais afin de voire ce qui se passer. Je ne voyais pas grands choses, à vrais dire, mais les cris que l'homme à terrer venait de pousser m'était familier, même si je 'n'arrivais pas à savoir à qui elle appartenait. Lorsque les gens finissent par se décider à se bouger, à me laisser voire, je vis que c'été patrice. ce dernier se leva, en se jettant dans mes bras. Il semblait faible et fatiguer.

" On va s'asseoir."

Je l'aidais à amrcher jusqu'a à un un arbre, je l'aidais à s'assoir avant de m'assoeir à ses côtés.

" Comment tu te sens? Qu'est ce qui s'est passé?
.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Patrice A. Valenton


♥ Mister Banana Split ♥
♪ Modochoupinet




Messages : 98
Date d'inscription : 08/06/2011
Localisation : Paris - 20 ème



WHO I AM ?
RelationShip':
Humeur: Ca pourrait aller mieux...
Âge du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: Un bateau m'emmene ? [PV P. Jared Campbell] Ven 17 Juin - 18:13

"On va s'asseoir."

Il mit mon bras autour de son cou il me soutenait pour marcher et heureusement car si il n'étais pas là je ne tiendrais pas debout. C'est une sensation bizarre de retrouvé l'usage des ses bras et de ses jambes alors qu'on a été paralysé pendant quelques secondes ou quelques minutes. Nous arrivâmes près d'un arbre, un beau chêne planté par les services municipaux de Paris, c'est eux aussi qui souffle toutes les feuilles mortes sur les trottoirs derrière nous. Il me prit par la main en me faisant glisser sur l'arbre pour ne pas me faire mal ou me déstabiliser. J'avais enfin le derrière sur le bitume, et le dos posé sur le tronc de l'arbre, Jared s'assit à côté de moi, je levais ma tête vers le ciel pour le contempler, un jolie papillon bleu et rose vint soudain m'interrompre dans ma contemplation du beau ciel bleu, comme il était rare à Paris de voir un ciel si bleu comme celui d'aujourd'hui.

" Comment tu te sens? Qu'est ce qui s'est passé?"


Ce qui c'était passé ? Eh bien je n'en avait pas la moindre idée, je me souvenais que je m'étais assoupie sur le ponton, que j'avais fait un drôle de rêve à la fois beau et effrayant, un jolie petit pont avec des planches écartées chacune de dix centimètre. Un jolie petit rêve qui s'est fini en peur bleu, et pas que par moi, également pour toute la troupe de personne qui avait commencé à s'entassait autour de moi. Ensuite, la pression et le stresse que j'ai ressentit sur mon petit corps fébrile... Celle-là je ne peu pas l'expliquer... Comme je ne voulais pas effrayer Jared je lui dit simplement ceci :

"Je ne sais pas, j'ai eu un blanc..."


Jared était un type simple, je le regardais, je le scrutais, il n'avait pas changé depuis la dernière fois, et Dieu sait que cela fait un moment cette fameuse "dernière fois". Ca remontait à quelques moi au moins, puisque depuis quelques mois je ne voyais que ma demie-sœur, ma coloc, et éventuellement Yoann et Julie. Et puis évidemment la bande de comédien qui jouait avec moi sur scène au Théâtre Trévise dans le 9ème arrondissement dans la pièce de théâtre que je jouais actuellement "Impossible est bien français". Je pris mon débardeur, que je n'avais pas lâché depuis tout à l'heure, et je le remis en sentant une légère contraction sur mon épaule gauche, sans doute parce que je suis gaucher.

♫♪ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ♫♪


Patrice Arnaud Valenton - Modochou'




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 164
Date d'inscription : 13/06/2011



MessageSujet: Re: Un bateau m'emmene ? [PV P. Jared Campbell] Jeu 23 Juin - 14:25

J'étais inquiet de voir l'état de mon ami tel qu'il était actuellement, désorienté... Mon bras autour de lui, je l'aidais à marcher. On marcha quelques mètres afin de s'asseoir au pied d'un magnifique chêne. Je l'aidais par la même occasion, à s'asseoir contre cet arbre. Par la suite, je m'assis à ses côtés en le regardant, presque en le dévisageant. A vrais dire, je ne l'avais encore jamais vu dans cet état et c'était presque impressionnant... J'aurais aimé être là, pour savoir ce qui venait de se passer, pourquoi il était à terre, semi conscient quand je suis arrivé? Je ne pus m'empêcher de lui demander comment s'était arrivé, certes je suis un homme de nature curieuse, mais comme je l'ai dis, je me faisais du soucis pour mon ami . Je passais une de mes mains dans mes cheveux, comme pour les mettre en bataille. Je soupirais silencieusement, lorsqu'il me répondit qu'il n'en savait strictement rien. Je crois bien que je ne saurais jamais ce qui a bien pu se passer quelque temps plus tôt. Tans pis ... je devrais faire avec et entre nous, j'avais d'autres chats à foutter en ce moment. Peut-être qu'un peu plus tard il se souviendra de se qui a bien pu se passer ici...

" Ce n'est pas grave. Si ça se trouve, ça te reviendras un peu plus tard."


Peut-être que c'étais dut au choc. C'est surement dû à ça. On verra bien dans quelques temps ...J'espère juste qu'il ne sait rien arrivé de trop grave... Et oui, même si, comme je l'ai dis, j'ai d'autres chats à foutter à cause de mes problèmes, je m'inquiète facilement pour mes amis proches et Patrice faisait parti de cela.

" Comment tu te sens ? Tu veux qu'on aille voir un médecin ?"


Lui demandais-je. Je ne voulais pas lui forcer la main. Moi même je déteste ce genre d'endroit. Je m'étais les pieds au médecin ou à l'hôpital, vraiment où j'aurais l'impression de mourir. Je déteste attendre, pourtant je suis de nature patient, mais là, je péte tous simplement un cable.
.

[
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Patrice A. Valenton


♥ Mister Banana Split ♥
♪ Modochoupinet




Messages : 98
Date d'inscription : 08/06/2011
Localisation : Paris - 20 ème



WHO I AM ?
RelationShip':
Humeur: Ca pourrait aller mieux...
Âge du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: Un bateau m'emmene ? [PV P. Jared Campbell] Jeu 23 Juin - 19:03

" Ce n'est pas grave. Si ça se trouve, ça te reviendras un peu plus tard."

Effectivement c'était surement dut au choc, en tous cas, c'est ce que je pensais. En regardant le soleil brulant de Paris, ma petite douleur à l'épaule était toujours présente, j'essayais de bouger un peu mon bras gauche, je le levais je baissais et ceci à plusieurs reprise, ma douleur était comme une contraction, un blocage, en gros, un genre de point ou de muscle froissé. Ce n'était pas du tout agréable d'ailleurs je soupirais à chaque mouvement de bras parce que je souffrais. Cette douleur était surement dut au fait que je me sois violemment excité par ce poids si imposant sur mon petit corps si fébrile, qui ne l'était pas vraiment, car je ne me l'avouais pas mais je ne suis tout de même pas une crevette.

" Comment tu te sens ? Tu veux qu'on aille voir un médecin ?"


Je me souvenais que Jared était très attentionné avec ses amis, on sait tout l'un de l'autre enfin... presque tous puisque depuis quelques mois nous ne nous sommes jamais parler, ni appeler, ni même textoter (j'ai un doute sur l'exactitude de ce mot xD). Mais son attention en vers ses proches étaient si flagrante que je ne pouvais pas l'oublier.

Je réfléchis quelques minutes... un médecin ? Ces bon hommes joyeux qui veulent te faire croire que tu n'as rien ? et qui te prescrivent toujours des tonnes de médicaments, dont tu n'as pratiquement jamais entendu les noms. On dirait presque des noms de meubles Ikea, non ? Spuzenveg, Adrix Chrom et j'en passe et des meilleurs... Bref, un médecin ? pourquoi pas, mais bon je n'aime pas les salles d'attentes bondées de monde qui attend trois heures tous ca pour qu'on leur disent "Ah ben revenez la semaine prochaine, il est 18h alors c'est la fin, hein ?" Oué oué c'est ca, tous des cassos les médecins... Bref je lui dis ceci, d'un ton très... "enthousiaste"...


"Pourquoi pas, mais franchement j'ai pas très envie de m'embêter là-bas... Et puis j'ai pas grand chose tu sais."


Je lui fis un grand sourire comme je sais les faire, un sourire presque honnête qui a fait craquer beaucoup de femmes quand j'étais plus jeune. C'est celui là qui a fait craquer Julie... Même quand la situation ou le contexte n'a rien avoir avec elle je ne peux pas m'empêcher de penser à elle... ou à Yoann... Ma petite douleur me relançait parfois à l'épaule, je pris avec ma main mon épaule, réflexe tout à fait humain. Un humain normalement constitué à toujours fais ca au moins une fois dans sa vie, mettre sa main là où on a mal, même si cela ne sert à rien !

♫♪ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ♫♪


Patrice Arnaud Valenton - Modochou'




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Un bateau m'emmene ? [PV P. Jared Campbell]

Revenir en haut Aller en bas

Un bateau m'emmene ? [PV P. Jared Campbell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» question bateau
» Voyage en Irlande ... on prend le bateau.
» [Huntonia huntonensis - CAMPBELL, 1977] - Trilobite
» marine, navigation: (à) bord (bateau, navire) br. bourzh, bord
» Bateau à vapeur "l'Aigle"
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in paris :: Paris :: Les Lieux mythiques :: La Seine-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit